Pourtant mes parents n'ont jamais trop compris pourquoi, ni l'un ni l'autre n'apprécient particulièrement les chats, tous deux aiment beaucoup les animaux mais les chats ne les attirent pas.

Quand j'avais environ 4 ans, nous vivions à la campagne, mon père se levait tôt pour allumer le poêle à bois et moi j'en faisais autant, pour avoir la chance de voir notre chat qui venait chercher sa coupelle de lait tous les matins, le reste de la journée on ne le voyait plus...

J'attendais donc ce moment avec impatience tous les jours. Ma maman l'avait appelé « Mao » car il lui faisait penser à Mao Tsé-Toung avec son pelage tout noir et sa petite tache blanche sous le cou !

Ce cher Mao était sauvage et je tentais tous les matins de le prendre dans mes bras, et tous les matins je me faisais griffer !

Cela ne m'a pas découragée...

Puis nous avons déménagé et bien sûr, Mao a voulu rester, impossible de le déraciner...



Plus tard, alors que j'avais environ 9 ans, je jouais dans le jardin avec mes frères et soeurs, j'ai entendu miauler, miauler... J'ai cherché et je suis sortie du jardin pour aller chercher un pauvre chaton abandonné dans le fossé longeant la route nationale devant chez nous.

C'était un adorable chaton noir et blanc, un peu apeuré mais très affectueux et affamé !

Un peu plus tard, mes parents qui étaient absents sont rentrés, et je me suis fait gronder, pour être sortie du jardin d'abord et pour avoir ramené ce chaton qui selon eux devait appartenir à quelqu'un !

Ils se sont donc mis, à chercher dans tout le quartier à qui était ce chaton. En attendant Calin m'avait adoptée ! Puis au bout de quelques jours mes parents abandonnèrent les recherches, Calin avait probablement été abandonné par des vacanciers...

Ce gentil Calin a partagé ma vie quelques années, puis nous avons déménagé en ville et cela ne lui a pas plu, par deux fois il a fait 200 kilomètres pour revenir « chez lui », alors nous avons dû le laisser...

Ensuite j'ai eu trois autres chats soi disant « abandonnés » (c'était le seul moyen de faire accepter mes parents...).

Lorsque j'ai rencontré mon mari, il ne connaissait pas du tout les chats et je me suis bien souvent moqué de sa façon de les prendre ou de les caresser ! Il a appris à les connaître et maintenant il les aime autant que moi.

Ensemble nous avons eu des Sacrés de Birmanie, j'ai beaucoup aimé cette race. Entre temps nous avons eu nos quatre enfants et pendant leur jeune âge je me suis beaucoup moins occupée des chats, c'est mon mari qui s'en chargeait.

Les années ont passé, les enfants ont grandi et mon envie d'avoir des chats est revenue...

J'avais entendu parlé du Ragdoll dans différents articles il y a une trentaine d'années, j'ai alors adopté un chaton Ragdoll. J'ai été emballée par ce chat, si doux, calin, affectueux et si proche de nous. C'est alors que ma passion pour le Ragdoll est née... Avec Angus (gros loup) mon premier Ragdoll !



Tous droits réservés

L’ensemble du contenu (textes, photographies, infographies, icônes, etc.) du site www.ragakitty.eu est la propriété exclusive de Ragakitty.

Tous droits de reproduction ou de représentation de ceux-ci sont réservés.

Contacts

Téléphone : (+33) 02 47 57 67 85
Email : ragakitty@orange.fr
Website : www.ragakitty.eu

565, avenue de la grille dorée
37400
AMBOISE
France